Page 1 sur 1

Les Türks - introduction

MessagePublié: 28 Sep 2005, 21:21
par Che Khan
Les Türks - Introduction


Si l’on écrit “Türk” avec un K, c’est pour différencier l’ensemble des peuples türks et les Turcs, habitant de la Turquie moderne et n’étant que les descendants d’une branche de la famille Turk : ‘les Türks Osmanlis’ (ou Ottoman).

les Türks ne représentent ni une nation, ni une race mais bien une entité linguistique. De ce fait de nombreux peuples cavaliers sont apparentés aux Türks. Ainsi dans la grande famille turcophone on retrouve les les Huns , Les Avars , les Bulgares de la Volga , les Ouïgours et bien d’autres encore.


l’histoire des Türks commencent dans les steppes d’Asie centrale, et leur histoire, fort riche, dépasse de beaucoup les frontières de l’actuelle Turquie. Des sources Chinoises mentionnent des tribus qui, dès le 2ème millénaire av. J-C, nomadisent dans les steppes entre la Chine du Nord et le Lac Baïkal, dans la région de L’Orkhon et de la Selenga, au nord l’actuelle Mongolie. Ces Türks étaient des nomades, pasteurs, chasseurs, excellents cavaliers et vivaient sous la tente, organisés en tribus et en Clans sous l’autorité d’un Khan (chef).


Les Premiers peuples connus dans l'histoire sous le nom Türk sont appelés par les historiens chinois T’ou-kiu ( les Türks Tujue ), transcription de « türük » ( = fort ).

En 552, ils fondèrent autour de l’Orkhon le premier empire türk qui s’étend du lac Balkach au Baïkal. Ils sont qualifiés de « Göktürk » (= türk bleu), car ils revendiquent une origine céleste, divine. Les T’ou-kiu ( Türks Tujue) sont considérés comme le fondateur de la littérature turque : On leur doit le premier document connu en langue turque, les inscriptions de l’Orkho (vers 735), textes à caractère épique et poétique inscrits sur des stèles, en caractères runiques.

La religion de ces Türks, qu’ils partagent avec leurs voisins mongols, est le chamanisme. L’univers est conçu comme trois zones superposées : le ciel, la terre et le monde souterraine reliés par un axe cosmique, piliers sue lequel repose le ciel. L’homme doit s’intégrer au cosmos, à la nature. La montagne joue un rôle important, car elle touche les cieux, de même que le puits qui communique avec le monde souterraine et l’arbre cosmique dont les branches s’élèvent vers le ciel et les racines s’enfoncent sous terre.

Les Türks avaient aussi des croyances de type totémique : parmi leurs grands mythes d’origine, le loup qui descend des montagnes pour chercher sa proie dans les villes de même que les nomades des steppes effectuaient des razzias sur les populations sédentaires.

Au VIIIème siècle, les Türks sont installés en Mongolie où ils ont fondé l’État des Ouïgours (Indo-Européens turquisés).
Les tribus Turques s’éloignent bientôt définitivement de leur région d’origine, et leur histoire se différencie de celle des Mongols. Alors que ces derniers se dirigent vers l’est, les Türks se déplacent progressivement vers l’ouest où ils entrent en contact avec l’Islam dès 9ème siècle.

Les Türks entrèrent contact avec l’Islam par intermédiaire de la dynastie iranienne des Samanides, installés au 10ème siècle en Transoxiane (capital Boukhara, actuel Ouzbékistan).

Soldats ou prisonniers dans la armée samanide, les Türks s’islamisèrent.
À la fin du Xème siècle, les Türks occupent une place de premier plan dans le monde islamique.


Ceci n'est qu'une toute petite introduction, afin de pousser plus loin votre connaissance je ne peux que vous conseiller de lire l'excelent ouvrage: 'L'Histoire des Turcs' de Jean-Paul Roux aux édition Fayard