Message 18 Nov 2007, 16:09

Yeliü Abaoji, Khan des Khitans (901 - 926)

Yeliü Abaoji (901 - 926 ap J-C)


Vers 730 ap J-C , le clan Yaonian du peuple des Khitans unifie les autres clans khitans et fonde une confédération de tribu.

Suffisamment puissant, les Khitans peuvent alors s’opposer à leur voisin, les Chinois du Nord. Le conflit dure plusieurs années. En 751, les Khitans battent une armée chinoise qui les avait envahi.

En 916, Yeliü Abaoji (Ye-Liu A-Pao-Ki), lors d’un conseil tribal, prend le pouvoir en faisant exécuter le chefs traditionnels et fondent une nouvelle dynastie : les Liao

Au cours de son règne, il va vaincre la plupart de ses voisins mais échoue en Chine du nord.

Lorsqu’il meut en 926, c’est son fils, Yeliü Deguang, qui monte sur le trône sous la tutelle de sa mère, Shulu Shi.

En 936, les “Kithans/ Liao” prennent le parti d’un général chinois révolté. Ils lui offrent l’appui de 50.000 cavaliers et l’aide à se hisser sur le trône de Chine du nord. En compensation, le général chinois accepte d’être le vassal des “Kithans/Liao”

face à cette situation, les Song (Chine du Sud) n’auront de cesse de lutter contre eux.

Vers 1100, les Song s’allient avec des tribus nomades du nord, les Djurtchet. Ceux-ci expulseront et remplaceront les Kithans/Liao et fonderont une nouvelle dynastie , les Kin (ou Jin). cette dynastie restera en place jusqu'à l’arrivée de Mongols.
Khatchi Qan, guerrier keshig de l'Ordoo du 'corbeau Rouge'
Image