Logo Yourte                              

Les Csikos


Peuples ayant un rapport avec les 'Peuples Cavaliers' mais qui dépassent le cadre du 'site'

Modérateurs: Che Khan, Alokhan, Hysa Yesui

Avatar de l’utilisateur

Guerrière Keshig

Messages: 15

Inscrit le: 29 Sep 2005, 21:22

Localisation: Quelque part, dans la steppe

Message 06 Oct 2006, 11:19

Les Csikos

Les Csikos

Héritier des Magyars, les Hongrois furent l'un des grands peuples cavaliers d'Europe centrale.
Ils ont ‘donné’ aux armées européennes de nombreux cavaliers légers, les fameux “Hussards” .

La communauté des “Csikos” sont les fiers représentants de cette tradition équestre.

“Csikos” en hongrois signifie : “gardien de troupeaux de chevaux”.
Les Csikos sont en quelque sorte les “cow-boys” de Hongrie. Ils avaient même au siècle dernier une rude réputation de baroudeurs, voire de brigands (il y a de riches légendes sur ce sujet).

Parce qu'ils s'occupaient des chevaux, les Csikos étaient les plus hauts placés dans la hiérarchie des bergers, avant les gardiens de bovins (les gulyas), et, en bas de l'échelle, les bergers de moutons (les juhasz).

Ils vivaient la plupart du temps dans la Puszta, qui signifie en hongrois : désertique, abandonné.
Ce sont en fait des herbages, des terres salées, sablonneuses et marécageuses qui étaient autrefois le lieu de pâturage privilégié des troupeaux de chevaux menés par les Csikos.
Ceux-ci y travaillaient toute l’années ne rentrant chez eux que pour passer l'hiver.
Si ils étaient des milliers autrefois à vivre de ce métiers, ils ne sont plus aujourd'hui que quelques dizaines.
En efffet, il ne reste plus que quelques vraies familles de Csikos en Hongrie, quelques-unes près de Budapest et la grande majorité, une quinzaine, dans la Puzsta de Hortobágy près de Debrecen qui est la véritable patrie des Csikos hongrois.

Aujourd’hui, la Puszta d'Hortobagy , est devenu un parc naturel aux paysages superbes et variés. Ce parc a pour mission de protéger certains animaux domestiques hongrois ancestraux retournés à l'état sauvage. On y trouve des moutons racka aux immenses cornes torsadées, des bœufs à grandes cornes, et des taureaux gris qui sont rassemblés en un seul troupeau en août.

Les Csikos, même peu nombreux, n’ont pas perdu leur savoir-faire.
Ils utilisent des méthodes de dressage très spéciales et notamment avec un fouet qu'ils fabriquent eux-mêmes. Ce fouet à cerceau est ainsi appelé car son mouvement, animé par la rotation des poignets, décrit dans l'air un jeu de cercles.

Les fouets ne sont en aucun cas utilisés sur les chevaux. Ils claquent bien au-dessus de la tête des cavaliers, et le son qu'ils émettent en déchirant l'air permet de diriger les troupeaux.

Si les derniers Csikos travaillent principalement pour le Haras d'Epona comme éleveurs de chevaux , certains ont, en parallèle, leur propre petit élevage.
Leur travail consiste, en autre, de sortir chaque jour de l'écurie les chevaux et à les emmener à la Puzsta. Ils les font courir à travers la plaine à l'aide de leur célèbre fouet pour les faire suer. Cette suée permet de développer la musculature du cheval.

Le cheval des Csikos est le Nonius hongrois. Il n’a plus rien à voir avec le petit cheval des steppes apporté par les Magyars.
En effet, il trouve son origine avec Nonius Senior, l'étalon né en 1810, fondateur de la race, qui serait le produit d'un croisement entre l'étalon demi-sang anglais Orion et une jument normande.
Ce cheval aurait été capturé par les Hongrois après la défaite de Napoléon à Leipzig.
Ramené à Debrecen, les Hongrois décident alors de le croiser avec des juments arabes, lipizzanes, andalouses, kladrubers, normandes et demi-sangs anglaises. Ils s'aperçoivent qu'il transmet invariablement sa morphologie à toute sa descendance.

Sa taille est de moins de 1.53 m. pour le petit Nonius et plus de 1.53m pour le grand Nonius.
Sa robe est noire, baie ou alezan brûlé.
Il a un oeil doux dans une tête expressive, un corps ramassé, aux allures dégagées et est toujours d'humeur égale.
Hysa Yesui, Guerrière Keshig de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image
Avatar de l’utilisateur

Commandant du Grand Iourt-Tchi

Messages: 20

Inscrit le: 24 Sep 2005, 22:57

Localisation: Au Grand Conseil

Message 08 Oct 2006, 18:37

cavalier Ciskos photographé vers 1860

Image

et le fameux fouet
Image

Selon la tradition, le cuir qui convient le mieux est la peau de chien , mâle de 5 à 7 ans . Le chien est tué par pendaison , pour ne pas trouer la peau . Peu de bergers en sont capables .
Le plus souvent ils ont recours à des vagabonds de passage . On cite l'anecdote d'un Csikos qui, ayant pendu un chien en est devenu malade et fut incapable de travailler pendant six mois .

Le manche est d'environs 50 à 60 cm . la partie plus épaisse est sans sculpture ou autre ornement pour permettre une bonne prise en main .
Pour le fouet proprement dit, il fallait utiliser au moins 6 brins de cuir. Les plus beaux était tressés avec 12 , 16 voir 24 brins de cuir.

Entre cette partie tressée et le bout de manche, on intercalait des "pàrna" ( coussins ) et des anneaux ( d'où le nom ) en cuivre que l'on achetait dans le commerce .
Au bout de cette tresse de cuir , il y avait le ‘chàposzij’ puis le ‘sudàr’
Le sudàr était en crin de cheval ou tressé en lin, mais le plus souvent en raphias , plus solide, meilleur marché et plus durable .
La longueur de l’ensemble atteignait 2 mètres environ, sans compter le manche .

L'Histoire nous apprend que ce fouet était l'arme préférée (et infaillible) , des cavaliers bénévoles de l'armée . Ils attaquaient les cavaliers autrichiens en se servant des ces fouets plutôt que de les attaquer à coup de sabre. Ils utilisaient des fouets avec un bout lesté d'une boule de plomb . Le fouet entourant le cavalier autrichien, il n'y avait plus qu'à tirer et l'adversaire était projeté par terre . On l'achevait d'un coup de pistolet .



Source des images : Forum Hongrie
Merci à Bakonyi
Hugues Kirov, Commandant du Iourt-Tchi (Etat Major) de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image

Retour vers Encore d'autres Peuples

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 visiteur(s)de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.


Ravélo : Un site de balades à vélo
Anik : Le site d'une artiste peintre



                              Retour � l'accueil