Message 29 Nov 2009, 13:31

Pratique du scalp chez les Scythes.

Pratique du scalp chez les Scythes.


Cette pratique est décrite par l'historien grec Hérodote.

Hérodote est né vers 484 ou 482 av. J-C à Halicarnasse (une colonie grecque située sur le territoire des Cariens et actuellement Bodrum en Turquie). Il est mort vers 425 av. J.-C. à Thourioi.

Surnommé le « père de l'Histoire » par Cicéron, il est en outre considéré comme l'un des premiers explorateurs, journaliste et historien.

Voici ce qu'il en dit :

“Pour la guerre, voici les usages qu'ils observent : tout Scythe qui tue pour la première fois boit du sang de sa victime.

Aux ennemis qu'il abat dans une bataille, il coupe la tête qu'il présente au roi, S'il présente une tête, il a sa part du butin conquis; sinon il ne reçoit rien.

Voici comment on scalpe une tête : on fait une incision circulaire en contournant les oreilles, puis d'une brusque secousse on détache la peau du crâne; on la racle à l'aide d'une côte de bœuf, on l'assouplit en la maniant, après quoi on s'en sert comme d'une serviette et on l'accroche à la bride de son cheval, avec fierté, car qui en possède le plus grand nombre passe pour le plus vaillant.

Beaucoup s'en font même des manteaux en les cousant ensemble, à la manière des casaques des bergers.
Beaucoup aussi prélèvent sur les cadavres de leurs adversaires la peau de la main droite avec les ongles, pour en faire des couvercles de carquois.

La peau humaine est assurément épaisse et lustrée, supérieure peut-être à toutes les autres en blancheur et en éclat. Beaucoup écorchent même des hommes tout entiers et tendent les peaux sur des cadres de bois qu'ils juchent sur leurs chevaux pour les exhiber à la ronde “



Source du texte traduit : Cliquez ici
L'extrait, ci-dessus est tiré de l'ouvrage "Les Histoires" ou l'Enquête. Il est l'œuvre unique connue d' Hérodote. C'est l'un des plus longs et des plus anciens textes en prose de l'Antiquité.

Remarque :

- Plus tardif, Ammien Marcellin évoque la pratique du 'scalp' chez les Sarmates. Voici ce qu'il en dit :

En guise de trophées glorieux, les scalps arrachés aux têtes coupées des victimes sont accommodés par les guerriers en phalères pour leurs chevaux"


- Voir aussi le sujet : Crâne et Coupe à Boire
Che Khan, votre humble serviteur
Image