Message 20 Déc 2008, 19:00

Rituels chez les Mongols

Rituels chez les Mongols :

Dans cet article, je vous parlerais de quelques rites pratiqués par les Mongols.


- Le Yaglamichi : “Graisser le doigt”

Ce rite consiste à ce que le père graisse le doigt (le majeur) de son fils avec la graisse de l’animal que celui-ci tue à l’occasion de sa première chasse.
Le majeur étant le doigt qui maintient la flèche sur la corde de l’arc. Ce rite de passage est censé faire de l’enfant un chasseur habille.


- Le Chiralga : “Donner le morceau”

Ce rite consiste à ce que le chasseur donne à la première personne rencontrée, une partie du gibier qu’il vient de tuer.
On retrouve, encore aujourd’hui, une coutume similaire, l’udja. Quand on croise un homme revenant de la chasse et que l’on lui dit udja, celui-ci se doit de donner une partie de sa chasse.
remarque : nous trouvons ce même rite chez les Türks -> le 'Pay Vermek"

- Le Dolig : “Auto-Sacrifice”

Ce rite consiste à offrir en sacrifice à une personne malade et sur le point de mourir, un homme (ou un animal). Celui-ci prend sur lui la maladie et décède à la place du malade.
Afin que le rite soit efficace, c’est évidemment un candidat humain le plus prisé. La personne de substitut était souvent choisie dans l’entourage du malade.C’était le rôle du chaman de la désigner.

- L’Agit : “Eloge Funèbre”

Eloge donné pendant le repas funèbre. ce rite est d’usage chez les “Peuples cavaliers” depuis l’antiquité.
Le discours de l’éloge de la personne décédée se fait sur un canevas stéréotypé et reprend des formules qui sont restée identiques pendant des siècles.
Qüyildar, Chaman de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image