Message 21 Déc 2007, 15:46

Yesügeï, Père de Gengis Khan( ? - 1164 )

Yesügeï ( ? - 1164 )


Yesügeï est le père de Gengis Khan. Il me parait utile de vous présenter un petit résumé de sa vie. En effet, vous pourrez voir à quel point le passé du père aura une influence sur l’avenir du fils.

Yesügeï n’est pas n’importe qui. Il est, en premier lieu, le chef du clan des Qiyat, une subdivision de la tribu mongole des Bordjigin.
C’est un guerrier de premier plan qui lutte, au côté de son oncle, le Khan Qutula, contre les Tatars.

Sa réputation lui permet de rallier autour de lui un nombre important de personnes dont les Tayidji’ut, un "Peuple Forestier" mongolophone qui aspirant à la vie plus riche des steppes, avait immigré vers le sud.

Yesügeï se lie également d’amitié avec les Kereyit et son chef Toghril. En effet, celui-ci , a des soucis avec ses frères qui lui dispute sa place de Khan. Yesügeï devient l’Anda ( frère juré) de Toghril et l’aide à reprendre le trône des Kereyit.

Quelque temps après, alors que Yesügeï est à la chasse avec ses frères, il croise une très jolie jeune fille dont il tombe immédiatement amoureux.
La jeune fille se nomme Hö’elün, elle fait partie du clan Olqunu’ut de la tribu mongole des Qonggirat.

Malheureusement, lorsque Yesügeï la rencontre, elle se trouve en mauvaise posture. En effet, elle est au main d’un guerrier Merkit qui vient de l’enlever, de la violer et d’en faire son épouse. Qu’importe, Yesügeï n’hésite pas un seul instant, il décide de kidnapper, à son tour, Hö’elün à ce guerrier Merkit (c'est une chose courante dans la steppe)

L’opération est aisée mais le guerrier Merkit réussi à s’enfuir. Cet épisode laissera, pendant longtemps, dans les relations entre les Merkits et les Mongols un goût amer.

Neuf mois plus tard, nous sommes dans l’année du porc (1155) Hö’elün accouche de son premier enfant. Personne ne peut dire si ce fils est celui de Yesügeï ou celui du Merkit.

Néanmoins, lorsque Yesügeï apprend la naissance de son fils, il le reconnaît comme tel. En campagne avec son oncle, Qutula Khan, contre les Tatars,il vient de faire prisonnier un de leur chef et avant de le faire exécuter il lui demande son nom. Le chef Tatar se nomme Temüdjin. En souvenir de ce moment de gloire, Yesügeï donne ce nom à son premier fils.

Yesügeï aura d’autres enfants avec Hö’elün : 3 fils, Djötchi Qasar, Qatchi’un, Temüge et une fille, Temülün. Il aura aussi deux autre fils avec une concubine : Bekter et Belgüteï


Vers l'âge de ses huit ans, Yegüseï confie son fils ainé, Temüdjin à Deï-Setchen, le khan des Qonggirat (autre tribu mongole). Deï-Setchen a une fille, Börteet les deux enfant ont été promis l’un à l’autre.

Après quelques mois chez les Qonggirat, Mönglik, un compagnon de Yesügeï vient rechercher Temüdjin. Mönglik préfère rester discret sur les raisons de sa mission. En effet, un grand malheur est arrivé.

Même si depuis quelques années, les Tatars restent tranquille, que dix ans ont passé depuis la guerre et qu’une paix relative règne entre eux et les Mongols, leur ressentiments étaient toujours les mêmes.
Alors que Yesügei revient chez lui après quelques journées de chasse, il a faim et soif.
Il rencontre des Tatars qui lui offre l'hospitalité. mais ces derniers se souviennent de lui et le haïssent encore. Ils mettent du poison dans sa boisson.
Après les avoir quitté, Yesügei se sent malade et, après trois pénibles journées à cheval, il arrive enfin à ses campements. Il sait que sa mort approche et demande alors à Mönglik de s'occuper de ses enfants et d'aller chercher Temüdjin. Il meut peu de temps après.

La mort subite et imprévisible de Yesügeï a un effet dévastateur sur sa famille. Temüdjin, n'est pas en âge pour commander le peuple qui jusqu'alors appartenait à son père.
Targutaï, chef des [url=http://www.peuplescavaliers.be/peuplescavaliers/forum/viewtopic.php?f=92&t=737]Tayidji’ut[/utl], doute de sa filiation avec Yesügeï et profite de ce pretexte pour prendre le commandement des hommes de Yesügei.

Les clans abandonnent Temüdjin, ses frères, sa sœur ainsi qu'Hö'elün, sa mère.
Chassés de leur tribu, Hö'elün et ses enfants vont vivre des années d'errance qui forgeront très certainement le caractère du futur conquérant.

Le passé du père et l’avenir du fils.

- Gengis Khan est-il vraiment le fils de Yesügeï ?
- Gengis Khan aura, lui aussi, son épouse enlevée par les Merkit (dont il va se venger).
- Gengis Khan deviendra aussi l’Anda de Toghril Khan (Khan des Kereyit).
- Gengis Khan combattra les Tatars avec une volonté farouche et les éliminera.
- Gengis Khan se vengera de Targutaï et des Tayidji’ut en les éliminant complétement.


Ce récit n’est qu’un pale résumé des pérégrinations de Gengis Khan et de toutes les personnes qui gravitent autour de lui.
Les sources les plus anciennes proviennent de l’ouvrage “ Histoire secrète des Mongols, écrit en 1227,
en ouïgour, par un auteur anonyme et pour la famille royale mongole quelque temps après la mort de Gengis Khan.

Mes résumés viennent de trois sources différentes :

- Histoire de l'Empire Mongol de Jean-Paul ROUX - Edition Fayard,1993.
- Le loup bleu de Yasushi INOUE - Edition : Philippe Picquier (Picquier Poche)
- Le Conquérant du Monde de René GROUSSET - Edition Albin-Michel
Dernière édition par Che Khan le 21 Déc 2007, 16:20, édité 1 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image