Message 13 Nov 2005, 23:25

Ogodaï Kkan, Fils de Gengis Khan ( 1186 - 1241 )

Ogodaï Kkan ( 1186 - 1241 )

Image

Le père d'Ogodaï ( 1185-1227) est Gengis Khan
La Mère d'Ogodaï est Börte (Première Epouse de Gengis Khan).
Les frères de d'Ogodaï sont : Djotchi - Djaghataï - Toluy

Les fils de D'Ogodaï sont :

- Güyük - Godan - Kutchu - Qaratchar - Qachin (avec sa Première épouse, Töregene)
- Qada'an (avec une concubine).

Historique :

Ogodaï était le troisième fils de Gengis Khan . Comme tous les fils du grand khan, il a participé intensivement aux conquêtes de son père, en Chine du Nord et en Asie centrale.

C’est lui qui est désigné par Gengis Khan pour lui succéder à sa mort. C’est donc en 1229 qu’Ogodaï est élu Khan après le traditionnel Quriltaï .

Pendant son règne, il continue l'œuvre de son père et fini la conquête de L’Empire Jin (Jurthen) dans le nord de la Chine (1234).

En 1235, il lance ses armées à la conquête du reste de la Chine. Les Mongol vassalisent La Corée, s’installe durablement en Perse et,sous le commandement de Batu Khan, soumettent la steppe russe et le pays Kiptchaq.
En 1237, Il lance la “Campagne de Russie”, qui sera suivie par la "Campagne d'Europe" (Pologne et Hongrie).

L'expansion des Mongols dans tout le continent asiatique sous la conduite d’Ogodaï apporte la stabilité politique et permet de rétablir un itinéraire commercial entre la Chine et le méditerranéen (4.000 milles). La ‘route de la soie’ est à nouveau ouverte.
On appellera cette période la ‘Pax Mongolia’. C’est à cette époque que de nombreux commerçants d’Europe redécouvrent les saveurs et produits d’orient. Marco Polo est certainement le plus célèbre d’entre eux.

Il va aussi améliorer le système de la ‘poste à relais mongole’et en surtout développer son utilisation ‘civil’.

Néanmoins, les Mongols ne peuvent résister à se lancer à la conquête de l’Europe. Pologne, Hongrie, rien ne les arrête. Ils sont presque aux portes de Vienne quant des nouvelles de Mongolie informent de la mort d’Ogodaï (1241).

L’invasion de l’Europe est reportée et les troupes mongoles se replient sur les steppes russes pendant que les commandants se rendent au Quriltaï qui va désigner le successeur d’Ogodaï.

C’est son fils,Güyük, qui sera choisi et qui régnera après une régence de cinq ans de la veuve d’Ogodaï, Töregene Khatun
Che Khan, votre humble serviteur
Image